Lien entre la dentisterie et l'ostéopathie

Si on pense à entretenir le physique et les pieds de nos chevaux, on pense moins souvent à faire vérifier leurs dents. Et pourtant, les dents c'est tous les ans !

 

Si on ne la voit que trop peu, la bouche est cependant le premier appareil du système digestif. Et oui, la bonne digestion du bol alimentaire dépend en partie de la qualité de la mastication de ce dernier. Des aliments mal mastiqués vont compliquer le transit dans le tube digestif, et ainsi peuvent provoquer des bouchons, coliques, diarrhée, une mauvaise assimilation avec amaigrissement...

 

Mais ce n’est pas tout ! On ne rappellera jamais assez ce grand principe de l'ostéopathie, « le corps fonctionne comme une unité totale » ! Ce qui signifie que le corps est un tout, dont tous les éléments sont directement ou indirectement liés. On ne peut donc pas considérer une partie séparément des autres. Ainsi, si un déséquilibre s'installe, il déclenche une chaîne lésionnelle, en mettant en dysfonction les structures qui lui sont voisines. C'est le phénomène naturel de compensation. On peut alors retrouver des symptômes secondaires à distance de la cause initiale.

Un problème dentaire peut donc être à l'origine d'un problème ostéopathique.

 

Je vous illustre cela ci-dessous.

 

Petite explication :

 

Une table dentaire déséquilibrée, ou mal entretenue, oblige le cheval à adopter un mouvement masticatoire anormal, souvent exagéré, sollicitant de manière inappropriée les articulations temporo-mandibulaires (dites ATM).

Or, d'un point de vue anatomique les ATM sont en lien direct avec la nuque, si l'un est en dysfonction on a de grandes chances que l'autre le soit aussi.

nombreuses autres Et si on a un blocage de la nuque alors c'est la porte ouverte à de dysfonctions en tout genre ! Vous pouvez laisser parler votre imagination !

 

L'exemple vert sur le schéma, montre, de façon simplifiée, un exemple de chaîne lésionnelle mise en place par des tensions principalement musculaires et ligamentaires. On se retrouve avec un blocage d'une cervicale, d'une lombaire et du sacrum. Si le problème n'est pas décelé suffisamment tôt il peut, par exemple, s'étendre aux postérieurs ou le long du rachis.

 

L'exemple rose illustre, quant à lui, les conséquences d'une mauvaise mastication du bol alimentaire, avec des dysfonctions viscérales causant des risques de coliques et des blocages du rachis thoracique. En effet, chaque organe est « suspendu » de manière anatomique au rachis.

 

Ce sont, bien sûr, deux exemples parmi beaucoup d'autres.

 

Bon, vous l'aurez compris, les dents c'est IMPORTANT !

Dans l'idéal, il vaut mieux que le dentiste intervienne pour son bilan annuel avant la prochaine séance d'ostéopathie afin que son travail soit le plus bénéfique possible.

En attendant la prochaine visite du dentiste, vous pouvez prendre soin des dents de vos chevaux, voici quelques conseils :

          - donner du foin à volonté pour que le cheval mastique toute la journée et ainsi use ses dents           

          - donner à manger au sol et non en hauteur ce qui perturbe le mouvement masticatoire naturel et provoque une usure dentaire irrégulière         

          - attention à bien choisir son filet à foin pour que les mailles de ce dernier n’abîment pas les gencives (un bon filet permet un slow feeding et donc, respecte le rythme naturel du cheval, essentiel à sa bonne digestion et à l'usure des dents : cf. site web de filet/sur le slow feeding .)               

           - attention au choix et à l'utilisation du mors       

           -  ouvrez la bouche de votre cheval de temps en temps pour vérifier qu'il n'y a pas de bourrage alimentaire ou autres blessures, contrôlez les incisives.

 

Les principaux signes d'alerte d'un problème dentaire:

          - un cheval trop long à finir sa ration ou qui ne la finit pas

          - un cheval qui recrache une partie de sa ration en mangeant

          - un cheval qui refuse le mors

          - une douleur au niveau de la nuque      

          - des coliques fréquentes

          - des défenses sur la main à la monte

 

Si vous avez un doute, ne laissez pas une pathologie s'installer et appelez un dentiste pour prendre conseil. Donc on appelle le dentiste et, selon l'état de la dentition, on prend rendez-vous avec l'ostéopathe pour tout remettre au carré. Si vous réglez une dysfonction ostéopathique sans supprimer la pathologie dentaire , vous n'avez fait que 50% du travail. Mais si vous éliminez la cause dentaire sans enlever les tensions physiques qui en découle, vous faites encore que 50% du travail. Faire passer l'ostéopathe après le dentiste est donc essentiel, afin de lever les potentielles tensions présentes à cause d'un problème dentaire.

 

Il est important que les professionnels qui encadrent la santé de votre cheval communiquent entre eux et sachent passer le relais. C'est dans ce but que nous nous sommes regroupés, entre professionnels ayant la même éthique, afin de vous offrir, à vous et votre compagnon, le meilleur suivi possible.

 

Voici les coordonnées de la technicienne dentaire avec laquelle je travaille

Alexa Le Tiec : 06.65.11.10.42

Retrouvez toutes les informations dont vous avez besoin dans l'onglet « Partenaires ».

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Aider son chien à bien vieillir

February 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

February 20, 2017

December 15, 2016

Please reload

Suivez nous sur
  • Facebook Basic Square

Illustration by Vhalia Communication

Information légale:

numéro de siret 813 618 089 00011