Focus sur le curcuma

February 20, 2017

Cette racine, très à la mode en ce moment, est en réalité utilisée depuis des millénaires ! 4000 ans, ce n’est pas rien, alors comment douter de ses bienfaits ? Le curcuma est originaire d’Inde, où il fait partie intégrante de l’alimentation ; nous allons découvrir ses vertus thérapeutiques pour améliorer la santé de animaux.

 

Le composant actif du curcuma est la curcumine, c’est elle qui donne sa couleur jaune orangée à la racine. Ce qu’il faut retenir en priorité c’est que la curcumine est un très très très... etc.... puissant ANTI-INFLAMMATOIRE.

En sachant que les inflammations chroniques sont des facteurs sous-jacents de nombreuses maladies chroniques, on peut imaginer l’action à large spectre de ce «super aliment».

 

L’utilisation principale du curcuma vise à améliorer le confort digestif et réduire les troubles intestinaux. Il lutte contre les ulcères gastriques en place mais aussi en préventif, en réduisant les sécrétions d’acide gastrique.

C’est un très bon hépatoprotecteur, c’est-à-dire qu’il protège et défend le foie contre toutes sortes d’agressions. Il détoxifie, draine et cicatrise le foie, les intestins et l’estomac. Ainsi il améliore la digestion et la qualité de la flore intestinale.

En association avec l’ail, il combat les parasites intestinaux, à donner en complément d’un vermifuge.

 

Les problèmes de peau ayant souvent pour origine des troubles digestifs, le curcuma aide dans le traitement de certaines affections de la peau telles que les dermatites allergiques.

 

Le curcuma est un antioxydant reconnu, il élimine les radicaux libres qui lorsqu’ils sont trop nombreux accélèrent le vieillissement des tissus et favorisent l’apparition de maladies. Dans ce même but il favorise la croissance des cellules saines.

 

Son pouvoir anti-inflammatoire est aussi très utile pour soulager les douleurs de l’arthrose et les crises d’arthrite.

 

Le curcuma peut être utilisé pour les cas d’obésité car il réduit les taux de glucose, d’acide gras et de cholestérol. Il aide aussi à la perte de poids en inhibant la propagation de graisses dans les tissus.

 

Il lutterait également contre la prolifération des sarcoïdes et le développement des cancers.

 

Choisissez de la poudre de curcuma Bio avec une concentration de curcumine de minimum 3 à 5%

 

Le poivre : un allier puissant

 

La curcumine, est activée en présence du poivre. Le poivre noir permet d’extraire la curcumine plus lentement pour qu’elle puisse passer dans le sang. Quelques tours de moulin à poivre suffisent à multiplier la biodisponibilité du curcuma par 20. Mais le poivre a un autre rôle : il contribue à l’amélioration de la digestion en stimulant les papilles, ce qui incite l’estomac à produire plus d’acide chlorhydrique.

Il est préférable de choisir du poivre noir en grain à moudre grossièrement.

 

La façon la plus simple de donner du curcuma à votre animal est de le mélanger à une huile végétale, d’olive ou de coco, ajouter quelques tours de moulin à poivre, et hop, vous obtenez une sauce à répandre dans les croquettes de votre chien ou dans la ration de grain de votre cheval. Choisissez de préférence une huile Bio, vierge et extraite à froid.

 

Cela vous donne envie de tester ?? N’hésitez plus !!

 

Attention cependant, il est déconseillé de consommer du curcuma en même temps qu’un autre drainant hépatique afin d’éviter une surcharge du foie. Les effets puissants de la détox peuvent dans certains cas expliquer l’apparition de selles molles ou de maux d’estomac ; dans ce cas réduisez immédiatement la dose pendant une semaine puis augmentez très progressivement.

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Aider son chien à bien vieillir

February 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

February 20, 2017

December 15, 2016

Please reload

Suivez nous sur
  • Facebook Basic Square

Illustration by Vhalia Communication

Information légale:

numéro de siret 813 618 089 00011