Massothérapie et streching

February 7, 2017

 

Votre ostéopathe a plus d'un tour dans son sac !

Et oui, lui aussi est capable de pratiquer des massages et des étirements. D'ailleurs ceux-ci ont de nombreux bienfaits.

 

Tout comme l'ostéopathie se sont des thérapies manuelles qui demandent un certain savoir-faire ainsi que de bonnes connaissances en anatomie.

 

On a bien dit thérapies manuelles ?

En effet, aucune machine électrique ne peut remplacer le touché de la main. La main selon son ressenti et les réponses de l'animal, va pouvoir adapter son geste, et l'intensité de son action. Elle peut également choisir de travailler sur différents plans, plus ou moins profonds et ainsi agir à sa guise sur la structure qui en a besoin (peau, muscles, tendons, ligaments, fascias...).

 

La massothérapie :

 

Les massages agissent sur différents systèmes du corps :

  • s. nerveux : par la détente et la relaxation, un pur moment de bien être pour rebooster le moral de votre compagnon

  • s. vasculaire : en stimulant la circulation sanguine pour augmenter l'apport de sang et donc d'oxygène aux muscles et aux autres structures qui ont été fortement sollicités.

  • s. lymphatique : par un drainage des œdèmes et l'élimination des toxines ou déchets métaboliques tels que l'acide lactique accumulés lors de l'entrainement.

  • s. musculo-squelettique : pour augmenter les performances physiques et la souplesse et l'élasticité des tissus, décontracter ou stimuler les muscles selon le massage, limiter l’apparition des courbatures, crampes et nœuds musculaires, améliorer la récupération après l'effort en soulageant les tensions musculaires

  • la peau : pour assouplir les tissus cicatriciels

 

Aujourd'hui la massothérapie est reconnue pour ses bienfaits dans de nombreux sports et pour beaucoup d'athlètes, or ce n'est pas vraiment le cas pour nos chevaux... Pourquoi ?

Le cheval athlète sollicite pourtant énormément son corps et va parfois jusqu'à dépasser ses limites, au risque de se blesser. Un cheval avec une bonne préparation physique sera donc plus performant (autant sur la durée que l'intensité) et aura moins de risque de se blesser.

Après un massage il est important que l'animal ai à sa disposition une grande quantité d'eau afin d'aider au drainage de son système lymphatique

 

 

Le stretching :

 

Après une séance de sport ou un running, tout sportif qui se respecte prend au moins 5 min pour étirer les muscles qu'il a sollicités. Pourquoi ne ferions-nous pas de même pour nos chevaux ?

 

Le stretching, ou étirements a pour but de provoquer une élongation des fibres musculaires, par le biais de mobilisations actives ou passives :

  • mobilisation passive : elles sont effectuées par l'ostéopathe qui va engendrer un mouvement précis avec une force de traction maitrisée.

  • mobilisation active: elle est induite par un mouvement réflexe par l'ostéopathe qui applique une stimulation cutanée sur des zones précises.

 

Le stretching va contribuer à :

  • améliorer la souplesse de l'animal et l'amplitude du mouvement

  • réduire les tensions dues à l'effort

  • limiter les risques de blessures articulaires, musculaires ou tendineuses

  • améliorer la coordination

  • stimuler la circulation sanguine et ainsi ré oxygéner les muscles contractés

  • Et surtout en prévention, réduit les risques de diverses lésions musculaires, tendineuses et articulaires.

Il est essentiel de faire intervenir un professionnel, celui-ci pourra par la suite vous orienter sur les étirements à prodiguer régulièrement et vous guidera dans votre gestuelle. Attention, je vous rappelle qu'un étirement ne doit en aucun cas être effectué à froid, vous risquez alors de provoquer des lésions musculaires et tendineuses graves.

 

L'astuce de Wapi pour aller plus loin :

 

Il est intéressant de compléter ces séances par de l'algothérapie. Elle viendra en renforcement avec les actions suivantes :

  • Revitalisante : apporte souplesse des masses musculaires et des articulations pour une détente musculaire profonde améliorant le geste sportif.

  • Drainante : élimine les toxines accumulées lors de l'effort physique et par conséquence les courbatures musculaires

  • Relaxante : diminue le stress, la nervosité et lutte contre la fatigue.

L'ensemble de ces soins peuvent être prodigués dans le cadre de la préparation ou de la récupération physique, lors de suivi en compétition, de remise au travail après un arrêt prolongé ou durant un débourrage, la massothérapie peut également améliorer la convalescence. N'hésitez à me consulter pour établir un programme sur mesure en fonction des besoins de votre compagnon.

 

Un massage ou une séance d'étirements ne remplace en aucun un acte ostéopathique, ce sont des techniques complémentaires mais qui ont leurs limites. Elles seront bien plus efficaces dans le cadre d'un suivi préventif. L’intérêt de faire intervenir votre ostéopathe pour ce type de soin est qu'il pourra, si cela est nécessaire, user de son savoir-faire en ostéopathie et travailler plus profondément.

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Aider son chien à bien vieillir

February 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

February 20, 2017

December 15, 2016

Please reload

Suivez nous sur
  • Facebook Basic Square

06.86.99.83.85

  • Facebook Social Icon

Manon Cazau Ostéopathe Animalier

Région PACA

Illustration by Vhalia Communication

Information légale:

numéro de siret 813 618 089 00011

Prendre rendez-vous
J'ai besoin d'un rendez-vous pour :