L'arthrose et l'ostéopathie

September 19, 2016

 

«Mon cheval a de l’arthrose, qu’est ce que je peux faire ?» «Mon chien souffre d’arthrose, pouvez vous l’aider ?» 

 

Vous êtes nombreux à me questionner sur l’arthrose de vos animaux, et les solutions que je peux apporter. Voici donc un article pour que vous puissiez y voir (je l’espère) un peu plus clair.

 

Concrètement l’arthrose qu’est ce que c’est ?

 

L’arthrose c’est: une dégénérescence du cartilage articulaire. 

d'accord... et ?

 

Un peu d’arthrologie; pour faire simple une articulation est formée de:

 

  • 2 segments osseux

  • 1 capsule articulaire

  • du liquide synovial

  • du cartilage articulaire

 

 

 

C’est ce dernier qui nous intéresse, il joue un rôle d’amortisseur et permet des mouvements répétés sans altérer les surfaces articulaires qu’il recouvre. Le cartilage est un tissu non vascularisé, il se «nourrit» par imbibition, les éléments nutritifs dont il a besoin se trouvent dans le liquide synovial. Un cartilage endommagé sera donc très long à soigner. C’est pour cela qu’on dit de l’arthrose qu’elle ne se guérit pas.

Cependant le cartilage reste une structure vivante, de ce faite elle est soumise à un équilibre entre réactions anaboliques et cataboliques (formation et dégradation moléculaire). Dans le cas de l’arthrose cet équilibre est rompu , il y a plus de molécules détruites que synthétisées. L’épaisseur du cartilage va alors diminuer petit à petit et lorsque les deux surfaces osseuses vont se retrouver en contact il va y avoir inflammation -> c’est la crise d’arthrite !

Bon niveau anatomie c’est un peu plus clair ...

 

Mais alors quelles sont les causes d’apparition de l’arthrose ?

 

Les causes sont nombreuses, je vais citer les plus courantes:

  • l’âge: c’est la plus connue, avec le temps qui passe les cartilages se calcifient, les articulations absorbent moins bien les chocs et deviennent plus sensibles.

  • les défauts d’aplomb: ils provoquent un déséquilibre au niveau des articulations et donc une usure anormale et précoce du cartilage articulaire.

  • les traumatismes répétés: chocs, blessures... qui fragilisent les différentes structures de l’articulation.

  • les contraintes de travail: pour les chevaux, qualité du sol, débourrage prématuré, difficulté de l'exercice non adapté à l'âge ou au niveau du cheval... Pour les chiens, monter et descendre les escaliers trop jeune, idem pour les chiens qui sautent des coffres de voitures, trop d’exercice avant la fin de la croissance... 

  • l’alimentation: et oui il ne faut pas négliger ce point, certaines carences en minéraux peuvent favoriser l’apparition de l’arthrose.

  • le surpoids: une alimentation non contrôlée peut amener à une surcharge pondérale. Les charges exercées sur les articulations, si elles sont trop importantes, vont fatiguer rapidement les articulations.

  • le ferrage: il impose que le pied ne soit plus dans son axe naturel, qui dit mauvais axe des segments osseux dit -> contrainte anomale pour des articulations et donc usure prématurée. Il ne joue plus non plus son rôle d’amortisseur censé alléger les articulations.

  • les compensations posturales: elles font suite à une affection de l’appareil locomoteur (dysplasie, tendinite, entorse...), causant des zones de compensations un peu partout. Ces déséquilibres posturaux sollicitent les articulations de manière inadaptée ce qui encore une fois participe à la mise en place de l’arthrose.

  • l’absence de stimulation: comme vu précédemment c’est le liquide synovial qui alimente le cartilage, et c’est le mouvement qui stimule les échanges entre les deux structures: pas de mouvement = moins de nutriments pour les cartilages et par conséquent une dégradation qui s’accélère. 

 

Bon et l’ostéopathie dans tout ça ? 

 

Votre ostéopathe le sait bien, «la vie c’est le mouvement» ! Grâce à l’ostéopathie on va pouvoir agir sur les deux dernières causes citées: les compensations posturales et l’amélioration du mouvement.

 

Le traitement ostéopathique vise à:

-libérer les blocages articulaires, 

-lever les zones de compensations, 

-redonner de la mobilité aux différentes structures du corps, 

-soulager la douleur,

  • -entretenir la souplesse, 

  • -stimuler la vascularisation de la zone pour mieux nourrir les différentes structures... 

 

Le but est de rééquilibrer le corps dans sa globalité (articulations, muscles, fascias...) afin d’éliminer toute restriction de mobilité qui pourrait entrainer une utilisation anormale des articulations et donc préserver le cartilage.

 

L’ostéopathie apporte un réel confort aux animaux atteint d’arthrose, par des manipulations douces, massages, étirements... 

Nos animaux souffrant d’arthrose, vont moins bouger à cause de la douleur, mais moins ils bougent plus l’arthrose se développe et donc ils ont encore moins envie de bouger... cercle vicieux ! Avec des manipulations régulières les structures articulaires vont retrouver peu à peu de leur mobilité, la douleur va être diminuée et l’animal retrouve alors l’envie de bouger et le cercle est enrayé. Votre chiens mettra plus d'entrain à sortir pour sa balade et votre cheval cessera d’être statique dans son paddock.

 

«Il faut bouger pour ne pas rouiller»

 

En améliorant la motricité globale, l'ostéopathie permet de limiter la douleur, conserver du tonus musculaire et de la souplesse et redonner un bon moral à votre animal ! J’insiste sur le caractère régulier des séances de manière à avoir des résultats concrets. 

 

Comment prévenir l’arthrose?

 

Là c’est à vous de jouer !

 

Pour le travail à cheval:

-Privilégiez des sols plutôt souples (pas trop non plus pour ne pas fatiguer les tendons) dans le but de préserver les articulations des ondes de chocs.

-Prenez le temps de faire une bonne et longue détente, et surtout soyez patient et laissez à votre cheval le temps de grandir. Il doit finir sa croissance avant d’être monté ou de commencer les figures de dressages compliquées ou encore de sauter des barres d’obstacle trop haute.

-Enfin si cela est possible, évitez le box et déférer votre cheval !

 

Pour les chiens:

-Comme vu plus haut, on évite de les faire sauter dans le coffre des voiture ou sur n’importe quel support lors des jeux, de leur faire monter et descendre les escaliers 20 fois par jour lorsqu’ils sont trop jeunes (surtout pour les races de grandes taille).

-Pour les personnes désireuses de faire du sport avec leur chien, jogging, agility, etc... attendez également qu’il ai fini sa croissance.

 

Pour tout les animaux:

-Veillez à ce que l’alimentation soit de bonne qualité et délivrée dans les bonnes proportions, pour éviter les carence, mais également les excès ! 

-En cas de début d’arthrose vous pouvez donner des anti-inflammatoires naturels comme l’harpagophytum (attention pour les chevaux elle est considérée comme dopante), le cassis, la prêle, la reine des près, l’ortie...

-Vous pouvez également avoir recours à l’homéopathie, amener votre animal nager ou encore faire des cataplasme d’argile.

-Enfin si la crise d’arthrite est très douloureuse n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

 

J’espère que cet article vous en a appris un peu plus sur cette atteinte très courante mais pas si bien connue !

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche

Aider son chien à bien vieillir

February 10, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

February 20, 2017

December 15, 2016

Please reload

Suivez nous sur
  • Facebook Basic Square

06.86.99.83.85

  • Facebook Social Icon

Manon Cazau Ostéopathe Animalier

Région PACA

Illustration by Vhalia Communication

Information légale:

numéro de siret 813 618 089 00011

Prendre rendez-vous
J'ai besoin d'un rendez-vous pour :